Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Maurs la Jolie

Petite commune du Cantal surnommée la Nice du Cantal

Expo Pascal RENARD à Aurillac

Publié le 23 Mars 2016 par Maurs la Jolie in Cantal-Auvergne

Expo Pascal RENARD à Aurillac

Pascal Renard est un dévoreur d’images, toutes les images l’intéressent dès qu’il y est question defigure(s), et de figures proches si possible. Adepte des réseaux sociaux, cible et archer, il se permet de consommer ses amis. En d’autres temps, cela aurait été vécu comme un outrage. Mais aujourd’hui, la toile (à tous les sens du terme)
autorise l’offense puisque chacun demande à être l’ami de l’autre.
C’est à dire que les rôles sont systématiquement interchangeables : aujourd’hui modèle, demain créateur. Autant de dévouement n’a pas de quoi faire culpabiliser l’archer. Amis proches, moins proches, lointains et invités servent de figures, d’êtres à défigurer. C’est ce qu’il nous donne à voir avec sa série de HiddenHeads et de Painting Faces qui fonctionnent toutes les deux sur le principe du diptyque.
Visages couverts d’un masque animal ou recouvert de peinture, la figure de l’ami proche ou lointain disparaît pour devenir plus prégnante, s’effacer à elle-même. En d’autres termes, elle se remplace.
Sous les coups de pinceau de l’artiste, nous assistons à une véritable défiguration du modèle consentant. De l’image à une sorte d’anti-image qui n’est plus que le reflet de l’originale, les peintures figent l’instant d’une appropriation, d’une acceptation à disparaître.
Pascal Renard nous propose une lecture tout à la fois poétique et ironique sur notre persistance à vouloir bien plus paraître qu’être. Ses peintures immortalisent nos passages éphémères sur la toile.
L’archer vise notre vanité à l’endroit où la cible l’ignore.


Exposition Les Ecuries à Aurillac du 08 avril au 18 juin 2016

Commenter cet article