Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Maurs la Jolie

Petite commune du Cantal surnommée la Nice du Cantal

Un nouveau scandale sur la viande de cheval

Publié le 16 Décembre 2013 par Maurs la Jolie in Divers

Un nouveau scandale sur la viande de cheval

A la une de la Montage du jour, "5 personnes interpellées en Auvergne"

Les gendarmes ont déclenché tôt lundi une vaste opération dans 11 départements français dans le cadre d'une nouvelle enquête sur un trafic de viande de chevaux passés par des laboratoires scientifiques ou des centres équestres. Une centaine de gendarmes a été mobilisée dans l'Aude, le Gard, l'Hérault, les Alpes-de-Haute-Provence… mais aussi le Cantal, la Haute-Loire et le Puy-de-Dôme, pour procéder aux interpellations et mener des perquisitions dans des bureaux ou des abattoirs.


Un vétérinaire à Maurs et un négociant de Molompize ont été interpellés dans le Cantal. En Haute-Loire, un négociant en bestiaux de Saint-Privat d'Allier a été placé en garde à vue, ainsi qu'un exploitant agricole de Mazoires et un négociant retraité à Saint-Eloy-les-Mines dans le Puy-de-Dôme. Tous sont entendus sur leur éventuelle participation à un réseau. Des perquisitions ont été réalisées à leur domicile et dans leurs locaux professionnels.

L'enquête porte sur des faux, usages de faux, tromperies, corruption et association de malfaiteurs sur une période allant de 2010 à octobre 2012.

Cette fois, les investigations menées par la section de recherches de Languedoc-Roussillon sous la conduite d'un juge de Marseille visent la commercialisation de viande de chevaux qui auraient auparavant servi à la recherche d'entreprises pharmaceutiques ou de laboratoires, ainsi que de chevaux de centres équestres qui se sont également retrouvés dans l'assiette du consommateur, a indiqué une source proche de l'enquête.

/!\ Source La Montagne (web) >>Clic Ici<<

Mouais...

Mouais...

Commenter cet article
M
Dixit La Montagne du 17/12/2013 : &quot;...Le vétérinaire de Maurs (Cantal), qui a été placé en garde à vue par les enquêteurs, lundi, dans les locaux de la gendarmerie d’Aurillac, a été laissé en liberté le soir même, à l’issue de son audition. « Aucune charge ni contrainte n’ayant été retenue contre moi, j’ai pu regagner mon domicile et je peux reprendre mon activité professionnelle », assure-t-il, tenant à défendre « [sa] probité et [son] honneur ».<br /> <br /> Le négociant de Molompize (Cantal) et celui de Saint-Privat-d’Allier (Haute-Loire) ont eux aussi été laissés libres.<br /> <br /> Selon une source proche de l’enquête, ces remises en libertés n’excluent cependant pas de prochaines nouvelles convocations devant la justice...&quot; (http://www.lamontagne.fr/auvergne/actualite/departement/puy-de-dome/clermont-ferrand/2013/12/17/trafic-de-viande-de-cheval-deux-auvergnats-devant-la-juge-d-instruction_1806943.html#envoyer_ami)
Répondre